Mission accomplie pour Mohammed Boussaid

Contrairement aux années passées, le projet de Loi de finances 2018 est passé presque sans remous. Il aura fallu néanmoins un repassage à la première Chambre et le rattrapage de quelques détails pour que le texte soit définitivement adopté.

Cela étant, le ministre de l’économie et des finances a su défendre jusqu’au bout un PLF qu’il considère, lui-même, comme un «nouveau départ pour consacrer l’orientation du gouvernement dans le domaine social». Il faut dire que M.Boussaid a fait montre d’une largesse d’esprit remarquable. En atteste le nombre d’amendements, un total de 118, présentés par les parlementaires et retenues par le gouvernement.