Migration : la tutelle veut consolider ses relations avec les associations

En trois ans, 237 projets ont été financés en partenariat avec 130 associations.

Le ministère chargé des MRE et des affaires de la migration veut renforcer son partenariat avec la société civile œuvrant dans le domaine de l’immigration et de l’asile. Il a organisé en milieu de semaine une rencontre dans le but de faire le bilan de ce partenariat sur les trois dernières années (2014/2016), d’en identifier les pistes de développement et de permettre aux différentes associations de l’accompagner dans la mise en œuvre de la Stratégie nationale d’immigration et d’asile.

Abdelkrim Benatiq a déclaré que «se contenter de régulariser la situation des migrants n’est pas suffisant. Car sans aucune mesure de protection sociale en faveur des migrants et sans intégration scolaire de leurs enfants, toute politique migratoire est vouée à l’échec». Reconnaissant l’importance des enjeux et la complexité de la situation, le ministre a appelé les associations à œuvrer en partenariat avec le ministère pour faire face aux défis et difficultés découlant de la problématique migratoire.

A noter qu’entre 2014 et 2016, le ministère a lancé plusieurs appels à projets au profit des associations afin de mettre en place des projets permettant l’intégration locale des migrants et des réfugiés dans la société marocaine. Il a financé dans ce cadre 237 projets répartis sur neuf régions, en partenariat avec 130 associations. Ces actions ont été financées avec une enveloppe budgétaire de l’ordre de 40 millions de DH et ont touché plus de 73 000 bénéficiaires.

A l’avenir, le ministère souhaite poursuivre son partenariat avec la société civile et travailler à la mise en place d’un cadre de référence pour une meilleure intervention des associations et des ONG dans les domaines de l’immigration et de l’asile, ainsi qu’au renforcement de leurs capacités techniques et professionnelles.