Médicaments : le ministère veut étoffer l’offre en vitamine C

• Avec le paracétamol et le zinc, la vitamine C est l’un des produits les plus demandés actuellement en pharmacie.

Et ce, au point de provoquer, le plus souvent, une rupture de stock en ces trois composés pharmaceutiques qui entrent dans le protocole thérapeutique de la Covid-19. Cela arrive au moment où l’automne approche, période où la demande est plus importante. Pour faire face à ce contexte le ministère a assuré que, dans le cadre du renforcement de l’arsenal pharmaceutique fabriqué localement, des autorisations seront accordées pour la mise sur le marché prochainement d’un nouveau médicament contenant de la Vitamine C. En outre, le programme national d’encouragement de l’industrie pharmaceutique nationale a eu des échos positifs, illustrés par la disponibilité des médicaments produits au Maroc et contenant du zinc. Par ailleurs, le ministère de la santé a rassuré les patients et les professionnels de la santé sur la disponibilité d’un stock de médicaments traitants la Covid-19 suffisant pour couvrir les prochains mois (voir entretien avec la directrice du médicament et de la pharmacie P18). Le marché national sera approvisionné en quantités régulières nécessaires, à condition que tout un chacun adhère à un usage rationnel des médicaments. Il est à rappeler que le ministère vient d’accorder l’autorisation de la commercialisation depuis le mois d’août dernier sur le marché national d’un nouveau traitement à base d’hydroxychloroquine.