Marrakech se dote de nouvelles structures socioculturelles et sportives

Marrakech

L’infrastructure socioculturelle et sportive de la cité ocre vient d’être renforcée avec l’inauguration mercredi, de plusieurs structures visant l’insertion socioéconomique des catégories ciblées.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre du programme ambitieux « Marrakech, cité du renouveau » lancé en 2014 par SM le Roi Mohammed VI.

Au niveau de l’ancienne médina, le Ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid et la délégation l’accompagnant, a procédé à l’inauguration d’une Maison de jeunes au quartier Kbour Chou réalisée avec une enveloppe budgétaire de 11,9 millions de DH (MDH), financée par le Fonds de Solidarité Habitat et d’Intégration Urbaine à hauteur de 9 MDH, le secteur de la jeunesse (1 MDH) et l’Initiative nationale pour le développement humain (1,94 MDH).

Etalée sur une superficie globale de 905,58 m2, cette structure socioculturelle cible les enfants et les jeunes à travers des activités culturelles et éducatives dans les domaines du théâtre, la communication, les médias, la musique, les arts plastiques et l’éducation sur les valeurs de citoyenneté.

Cette maison de jeunes comporte notamment une salle multifonctions, une salle dédiée aux activités, une bibliothèque et une salle de lecture, une autre dédiée à la formation, deux salles pour les ateliers, un studio d’enregistrement, une salle de spectacles et une autre pour l’informatique.

Le deuxième projet inauguré concerne un espace d’enseignement préscolaire au niveau du quartier Koudia (arrondissement de Guéliz), réalisé pour un coût global de 4,3 MDH, financé par le Fonds de Solidarité Habitat et d’Intégration Urbaine à hauteur de 3,3 MDH, et l’INDH (1 MDH).

Cette structure fournit aussi un espace dédié à la formation des femmes en situation difficile dans les métiers de la couture moderne et traditionnelle, la coiffure et esthétique, la gastronomie traditionnelle et moderne, la pâtisserie et l’informatique.

D’une capacité de 200 femmes et jeunes filles, le nouveau centre dispensera également aux bénéficiaires des cours d’alphabétisation.

Au niveau du même quartier, une Maison de jeunesse a été réalisée pour une enveloppe budgétaire de 13,74 MDH.

Etalée sur 424,34 m2, cette structure, qui est un espace ouvert aux associations pour pratiquer leurs activités socioculturelles, va permettre aux jeunes de bénéficier de programmes du département de la Jeunesse.

La quatrième inauguration se rapporte à un centre d’éducation et de formation de la femme au niveau du quartier Hay Hassani (arrondissement Menara), réalisé pour un coût global de 6,75 MDH financé par l’INDH à hauteur de 6,25 MDH et le secteur de la jeunesse (0,25 MDH).

Etalée sur 994 m2, cette structure sociale est destinée à la formation des femmes en situation difficile, leur autonomisation et insertion économique et le développement des compétences cognitives et psychomotrices des enfants.

Par la suite, M. Bensaid et la délégation l’accompagnant, a procédé à l’inauguration de plusieurs structures socioculturelles au niveau du Pôle du citoyen au quartier M’Hamid, dont une salle multifonctions, une bibliothèque, un conservatoire de musique, un théâtre plein air et un club dédié aux personnes âgées.

Ce pôle, rappelle-t-on, vise à garantir un développement équilibré, intégré et durable et l’intégration urbaine à travers la création d’infrastructures socioculturelles et espaces de loisirs, la promotion des compétences et le désenclavement des quartiers marginalisés.

Par la suite, M. Bensaid et la délégation l’accompagnant, a procédé au lancement des travaux d’aménagement de la forêt sportive à Asekjour.