Marrakech : Ait Taleb présente les mesures qui seront prises pour faire face aux dernières évolutions de la situation épidémiologique

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a présenté mercredi soir, à la Cité ocre, les principales mesures qui seront prises pour faire face aux dernières évolutions de la situation épidémiologique au niveau de la préfecture de Marrakech.

Le ministre de la Santé a mis l’accent sur le plan adopté, qui sera mis en œuvre dans un avenir très proche afin d’assurer la prise en charge des cas confirmés, dont le nombre a connu une évolution au niveau de la préfecture de Marrakech. Dans ce cadre, il a souligné qu’en partant des recommandations de la commission centrale dépêchée sur place, il a été décidé de rationaliser les structures hospitalières de Marrakech et de restructurer et organiser le processus de prise en charge des personnes infectées par le Covid-19.

Voici les principales mesures annoncées mercredi soir, par le ministre de la santé, M. Khalid Ait Taleb, pour faire face aux dernières évolutions de la situation épidémiologique au niveau de la préfecture de Marrakech :

– Rationalisation des structures hospitalières de Marrakech et restructuration et organisation du processus de prise en charge des personnes infectées par le Covid-19

– Extension de l’hôpital Ibn Zohr (Mamounia), qui sera entièrement équipé de canalisation d’oxygène, et dédié uniquement aux cas suspects et au dépistage de Covid-19

– Mise à niveau de l’hôpital Al Antaki pour la prise en charge des cas admis en soins intensifs (premier degré)

– Extension de l’hôpital Ibn Tofail

– Aménagement d’un chapiteau au sein de l’hôpital Ibn Tofail où seront pris en charge les cas Covid-19

-Mise à niveau d’un bâtiment relevant de cet hôpital pour le consacrer à la prise en charge des cas de Covid-19

-L’hôpital Arrazi relevant du CHU Mohammed VI restera dédié aux cas critiques

-Extension de l’hôpital de campagne de Benguérir dont la capacité litière passera de 360 lits actuellement à 650 lits, ce qui permettra d’alléger la pression sur les hôpitaux de Marrakech.

-Création et mise à niveau de centres sanitaires de proximité afin de prendre en charge et accompagner les cas les plus exposés.

(Avec MAP)