Maroc/Terrorisme : 3 à  6 ans de prison contre 13 personnes

Treize personnes poursuivies ont écopé de peines allant de 2 à  6 ans de prison ferme, dans le cadre de sept affaires distinctes, liées au terrorisme.

Treize personnes poursuivies ont écopé de peines allant de 2 à 6 ans de prison ferme, dans le cadre de sept affaires distinctes, liées au terrorisme. Le verdict a été prononcé, jeudi 8 janvier 2015, par la chambre criminelle de premier degré chargée des affaires de terrorisme près l’annexe de la Cour d’Appel à Salé.  

Ainsi un prévenu a été condamné à 5 ans de prison ferme poursuivi pour «constitution d’une bande criminelle en vue de préparer et commettre des actes criminels dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public par le biais de l’intimidation, la terreur et la violence ».

Sept autres accusés ont été condamnés à des peines allant de 3 à 5 ans de prison ferme. Et ce, après avoir été reconnus coupables de «constitution d’une bande criminelle en vue de préparer et commettre des actes criminels dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public par le biais de l’intimidation, la terreur et la violence, non dénonciation d’un crime terroriste et assistance pour commettre des actes terroristes».

Le tribunal a aussi condamné à des peines de 6, 4 et 3 ans de prison ferme trois prévenus poursuivis respectivement dans le cadre d’un  dossier, après les avoir reconnus coupables des faits de «constitution d’une bande criminelle en vue de préparer et commettre des actes criminels dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public par le biais de l’intimidation, la terreur et la violence».  

Par ailleurs, la chambre a rendu des verdicts allant de 4 à 5 ans de prison ferme à l’encontre de deux autres accusés poursuivis dans le cadre d’une autre affaire liée au terrorisme. En outre, le tribunal a reporté au 22 janvier courant l’examen de procès de 18 mis en cause.