Maroc/Pays-Bas : un projet pilote de production d’eau potable à partir de l’humidité de l’air

Le Directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi et l’Ambassadeur des Pays-Bas au Maroc, Jeroen Roodenburg, ont tenu, lundi à Rabat, une réunion sur l’état d’avancement du projet de partenariat ONEE/Eurosafetygroup visant la réalisation d’un projet pilote de production d’eau potable à partir de l’humidité de l’air à l’aide de technologies innovantes.

Cette rencontre a permis également de passer en revue les actions de coopération et les perspectives de la renforcer dans le futur, indique l’Office dans un communiqué, notant que ledit projet, qui avait fait l’objet d’un accord de partenariat global signé en mai 2019, s’inscrit dans le cadre des actions de recherche et d’innovation entreprises par l’ONEE et visant à développer son savoir-faire en ce qui concerne l’adoption de nouvelles technologies en matière d’eau potable.

Il porte sur la production de l’eau potable à partir de ressources non conventionnelles (l’humidité de l’air et les eaux saumâtres) et ce, dans une perspective d’approvisionner les petites localités dépourvues en ressources superficielles en eau, fait savoir la même source.

A terme, l’accord de partenariat prévoit le test et l’installation de 5 unités pilotes sur différents sites du Royaume. Le premier pilote est en cours d’expérimentation au sein de l’Institut international de l’eau et de l’assainissement relevant de l’ONEE à Rabat, plateforme de recherche, d’innovation et de formation dans les métiers de l’eau et de l’assainissement à l’échelle nationale et internationale.

Les premiers résultats dudit test seront disponibles dans un délai d’un mois et permettront de cerner les trois principaux paramètres de prise de décision quant à une utilisation à une échelle plus large, à savoir le coût, la quantité et la qualité de l’eau produite.

(Avec MAP)