Maroc : le déficit budgétaire de l’Etat atteint 27.9 milliards de DH à  fin juin

Les recettes en hausse de 2.7% contre 22.6% pour les dépenses.

La situation des finances publiques continue de se dégrader. Au terme du premier semestre 2012, le déficit budgétaire atteint 27,9 milliards de DH contre à peine 7 milliards il y a un an, soit une aggravation de 298% ! Cette évolution est due à des recettes ordinaires qui n’ont progressé que de 2,7% en raison de la non récurrence des recettes de privatisation de 2011 (20% de la BCP), et à des dépenses ordinaires qui ont progressé de 22,6%. Ces dernières sont dopées par l’augmentation des charges de personnel (+16%), des intérêts de la dette (+13,6%) mais surtout des dépenses de compensation qui ont crû de 60%. L’investissement, lui, marque une baisse de 6,2%, à 20,4 milliards de DH.