Maroc Israël : les entreprises visent une coopération dans le domaine des technologies agroalimentaires

Les entreprises marocaines et israéliennes ont examiné, mardi à Casablanca, les perspectives de collaboration et de partenariat en matière de technologies agroalimentaires dans le cadre du Forum « Morocco-israel: Connect to Innovate ».

Lors de cette première session de travail intervenant au lendemain du lancement officiel de ce Forum inédit, les investisseurs des deux pays ont échangé sur les meilleures pratiques agricoles basées sur l’innovation.

À cette occasion, les opérateurs du secteur israélien de l’agriculture et de la Food-Tech ont exprimé leur volonté de nouer des partenariats avec le Maroc, leader mondial d’engrais et de fertilisants, qui fait désormais partie de la nouvelle stratégie de coopération des startups israéliennes.

Parallèlement, les intervenants des deux pays ont mis en lumière la demande croissante en denrées alimentaires à travers le monde malgré le manque d’eau et de terres arables causées par les aléas climatiques ce qui impose une nouveau paradigme de l’agriculture.

À ce titre, ils ont souligné la nécessité de renforcer les chaînes d’approvisionnement agroalimentaires pour assurer la sécurité alimentaire des pays tout en promouvant une agriculture durable par le biais de l’adoption des innovations technologiques.

Dans cette optique de développement durable, plusieurs experts israéliens ont présenté des solutions de pointe favorisant le rendement agricole, optimisant les cultures, et permettant aux opérateurs d’atteindre leurs objectifs en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Pour leur part, les responsables des fonds d’investissement israéliens spécialisés dans la Food-Tech, PeakBridge et SmartAgro, représentés respectivement par Nadav Berger et Dganit Vered, ont mis en avant les opportunités de collaboration immenses entre les deux pays qui font face aux mêmes défis climatiques.

Ils ont aussi partagé la vocation des startups Agri-Tech israéliennes de fournir des solutions innovantes à la pointe de la technologie qui intègrent à la fois la composante de développement durable et les enjeux de rentabilité pour les entités agricoles.

En outre, Mme Vered et M. Berger ont appelé les investisseurs marocains à venir s’enquérir de l’écosystème israelien de l’Agri-Tech et de la Food-Tech composé de 450 Startup et qui bénéficie d’un soutien solide de la part du gouvernement.

Initié conjointement par Start-Up Nation Central et Consensus Public Relations, ce Forum se veut un événement unique réunissant les leaders marocains et israéliens, des secteurs privés et publics, autour du thème de l’innovation technologique dans les domaines de l’agro-alimentaire, l’eau, la logistique, l’énergie et le développement durable.

Cet événement prévoit une série d’ateliers, de séances d’affaires, de rendez-vous B2B et de rencontres de networking. Organisation à but non lucratif, Start-Up Nation Central œuvre à promouvoir l’écosystème israélien de l’innovation dans le monde.