L’Etat qui se tire dans les pattes

Un établissement public de crédit qui détient des créances en souffrance sur d’autres institutions de l’Etat, dont la solvabilité est censée garantie !

Un établissement public de crédit qui détient des créances en souffrance sur d’autres institutions de l’Etat, dont la solvabilité est censée garantie ! C’est le cas du Fonds d’équipement communal (FEC), dont les impayés ne cessent de s’accumuler. Ils ont même doublé en 2011 par rapport à 2010, passant à 98 MDH. Parmi ces créances, plus de la moitié est totalement compromise, l’autre partie regroupant des créances douteuses ou prédouteuses. Qui sont les mauvais payeurs ? Pour l’essentiel, les collectivités locales avec des impayés de 86,3 MDH. Mais il y a aussi 11,7 millions de créances compromises imputées ou ministère de l’éducation nationale dans le cadre de la convention signée en 1999 pour la réhabilitation des établissements scolaires.