Les ventes de ciments encore en baisse

L’embellie fut finalement de courte durée dans le secteur du ciment. Alors que le mois de janvier s’est clôturé sur une hausse des ventes, le mois de février a confirmé que le trend baissier dans lequel est plongé le secteur depuis 2012 n’est pas prêt de s’estomper.

L’embellie fut finalement de courte durée dans le secteur du ciment. Alors que le mois de janvier s’est clôturé sur une hausse des ventes, le mois de février a confirmé que le trend baissier dans lequel est plongé le secteur depuis 2012 n’est pas prêt de s’estomper.

En tout, 1,13 million de tonnes de ciments ont été écoulés en février 2014, soit 0,45% de moins que durant le même mois de 2014. La baisse est constatée dans plusieurs régions, à l’exception de Doukkala, du Souss, de Marrakech, de Laâyoune, du Gharb et de Tanger-Tétouan. Certes, le cumul des ventes des deux premiers mois de l’année reste en hausse (+2,42%) comparativement aux deux premiers mois de 2014. Cependant, vu la conjoncture actuelle que traverse le secteur de l’immobilier, les perspectives pour le reste de l’année ne s’annoncent pas plus reluisantes que ce qu’a vécu le secteur ces trois dernières années.