Les transporteurs se plaignent des gendarmes auprès de Najib Boulif

Les relations entre les transporteurs et les gendarmes sont toujours difficiles.

Les relations entre les transporteurs et les gendarmes sont toujours difficiles. Plusieurs opérateurs, spécialisés notamment dans le transport international, se sont plaints cette semaine auprès du ministre en charge du transport, Mohamed Najib Boulif, en raison de pratiques qu’ils estiment malsaines et dont ils font l’objet de la part des gendarmes. Sont principalement pointés du doigt les brigades de la gendarmerie en charge du contrôle dans la région de Kénitra et celle de Melloussa. Selon ces transporteurs, ce serait principalement les petits opérateurs qui font les frais de ces pratiques, tandis qu’un traitement privilégié est généralement réservé aux camionneurs des très grandes entreprises.