Les pharmaciens se débarrassent du timbre de solidarité.

En raison de la crise qu’ils traversent, les pharmaciens d’officines ne supporteront plus les frais de timbre de solidarité conformément à  l’accord établi avec la mutuelle des Forces armées royales dans les années 1970.

La décision a été prise à l’issue d’une réunion tenue entre les deux parties le mardi 8 avril. Pour rappel, les pharmaciens apposaient un timbre de solidarité représentant 2,5% à 3% de la valeur de l’ordonnance sur toutes les factures de plus de 100 DH. Cette pratique constituait une injustice aux yeux des pharmaciens dans la mesure où elle n’avait pas de contrepartie.