Les notaires intéressent toujours les banques

Les notaires continuent d’intéresser les banques même si leurs comptes sont moins garnis depuis qu’ils ont l’obligation de remettre les fonds des tiers dont ils sont détenteurs à la CDG.

Les établissements leur réservent des offres parmi les plus avantageuses du marché (crédit immobilier, d’installation…). C’est que les flux que peuvent drainer ces professionnels restent prometteurs, notamment les honoraires perçus, les droits de mutation et la taxe sur les profits immobiliers qui transitent toujours par leurs comptes bancaires. Cette clientèle agit également comme prescripteur pour les banques. Reste que ce sont surtout les notaires débutants, les plus risqués, qui sont actuellement demandeurs de financement. Et c’est à dessein qu’une offre adossée à une garantie de la CCG est en cours d’élaboration pour profiter de ce filon.