Les écoles Al Fatih définitivement fermées

L’annonce a été faite, sous forme d’un communiqué, publié le 21 février, par le ministère de l’éducation nationale.

On y apprend que «les écoles du groupe Mohamed El Fatih ont été définitivement fermées» et que «les élèves ont été réinscrits dans des établissements privés et publics, sur recommandation des académies régionales et suivant la volonté des tuteurs légaux». Le ministère de l’intérieur a annoncé, le 5 janvier dernier, sa décision de fermer les écoles du groupe «Al Fatih» pour non-conformité avec les lois nationales encadrant l’enseignement.