Les architectes excédés par les annulations de marchés publics

Les architectes sont excédés. Ces dernières semaines, ils ont fait les frais de plusieurs annulations de consultations pour des marchés publics.

Aux dires des professionnels, celles-ci interviennent à la dernière minute, sans préavis ni justification de la part de l’Administration. La dernière annulation en date, intervenue en milieu de semaine passée, portant sur la réalisation d’une faculté de médecine à Béni-Mellal, aura été la goutte qui a fait déborder le vase. Dans la foulée, le conseil national et les conseils régionaux de la profession ont tenu une réunion d’urgence suite à laquelle les architectes pourraient mener des actions de protestation, voire introduire un recours en justice contre l’Administration.