Le traitement bientôt remboursable

Le ministre de la santé a annoncé, le 17 mai, la signature prochainement d’une convention avec l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM), les médecins et les cliniques pour l’intégration des traitements contre la stérilité dans la liste des médicaments remboursables.

El Houssaine Louardi a également dévoilé qu’entre 12% et 15% des couples souffrent de stérilité au Maroc, dont 30% chez les hommes, 30% chez les femmes et 40% chez les deux. Le Maroc dispose d’un seul centre public d’assistance médicale à la procréation et de 19 centres privés.