Le scénariste Hassan Lotfi tire sa révérence

Le scénariste et dramaturge marocain, Hassan Lotfi est décédé, mardi à Marrakech, à l’âge de 58 ans, suite à une crise cardiaque, selon ses proches.

Connu dans les milieux artistiques marrakchis sous le nom de « Hassan Fotta », le défunt avait débuté sa carrière artistique dans les années 70 du siècle dernier, en tant que comédien au théâtre- amateur avant de se convertir en dramaturge et scénariste.

Cet artiste a cumulé une expérience riche et prolifique dans les domaines du théâtre, du cinéma et des sitcoms.

Dans le domaine théâtral, le défunt a laissé, derrière lui, un répertoire très riche d’œuvres artistiques célèbres et des plus appréciées, dont la pièce théâtrale « Lssan Hlou », « Li Liha Liha », « Rass Al Mahna », outre une série de téléfilms, tels que « Al- Makroum » (2006), « weld Mou » (2009), « L’makina » (2010), et « Ouled Kenza » (« les fils de Kenza ») en 2011, qui ont été diffusés à la chaine 2M.

Feu Hassan Lotfi a, aussi, écrit le scénario du téléfilm « Sebatt » (Soulier) en 2012, diffusé à la première chaîne marocaine (Al Aoula), outre une multitude de feuilletons comiques dont les plus célèbres sont : « Ana wiyak » (moi et toi) (2005), « Moul Taxi » (propriétaire de taxi) (2007), diffusés à la chaine 2M, et la première et deuxième parties du feuilleton « Dar Al warata » (la maison des héritiers) diffusées, respectivement en 2009 et 2010, à la première chaîne nationale.

(Avec MAP)