Le parti Ennahda tient son 2ème congrès national à  Rabat

Les travaux du 2ème congrès national du parti Ennahda se sont ouverts samedi à  Rabat, sous le signe « Pas de renaissance sans immunisation de l’économie nationale ».

« Nous aspirons que le congrès favorisera l’élection d’un management jeune tenant compte de la représentativité féminine et l’émergence d’une nouvelle élite à même de pratiquer de la politique sérieuse », a affirmé Said Ghennioui, membre du bureau politique et chargé de la gestion des affaires du parti Ennahda.

La stratégie adoptée par le parti afin qu’il puisse se positionner sur la scène politique nationale, en tant que parti « fort et influent ».

Le congrès sera marqué par la présentation d’un projet de charte d’éthique qui reflète la volonté d’engagement et d’attachement aux valeurs positives en tenant compte de la responsabilité morale de chaque membre, a-t-il indiqué.

Pour sa part, El Ouakil Mustapha Cherif, membre du bureau politique et porte-parole du parti, a souligné que l’étape du congrès doit mettre en exergue le rôle de la femme et des jeunes en matière de gestion et de prise de décision.

A l’ordre du jour du 2ème congrès qui coïncide avec le 10ème anniversaire de la fondation du parti, figurent l’élection de toutes les structures internes y compris le secrétaire général, les membres du bureau politique et de certains comités..