Le PAM joue de nouveau au réconciliateur

Le PAM et son infatigable ambassadeur de bons offices, Ilyass El Omari, commence à  se faire une réputation à  l’international.

Le PAM et son infatigable ambassadeur de bons offices, Ilyass El Omari, commence à se faire une réputation à l’international. Après avoir réuni, il y a quelque temps à Skhirat, une trentaine de factions palestiniennes, voilà qu’il tente une réconciliation entre le gouvernement malien et les dirigeants du mouvement touareg de libération de l’Azawad, MNLA (nord du Mali). Une rencontre entre les deux parties devrait se tenir à l’initiative de certains acteurs de la société civile amazighe, sous l’égide du PAM, à Marrakech au début du mois prochain, les 5 et 6 avril. Selon des sources du parti, ce sont les membres du bureau politique, Ilyass El Omari et Mohamed Boudra, qui ont pu convaincre le gouvernement et les rebelles maliens à s’asseoir autour de la table des négociations.