Le PAM en force pour les élections

Quelque 27 000 candidats du PAM sont déjà  prêts à  livrer bataille pour les prochaines élections locales et régionales.

C’est le secrétaire général adjoint, Ilyas Omari (photo), qui vient de l’annoncer à l’occasion d’un passage à la MAP. Si la promesse est tenue, le PAM ne sera pas seulement le premier parti à couvrir la totalité des circonscriptions électorales (la moyenne de couverture ne dépassant guère 80%), mais il pourra même conserver son rang de premier parti à l’échelle locale. Plus que cela, le PAM tient avant tout à «éviter les erreurs» dans le choix des candidats. La responsabilité, la compétence et la transparence seront de mise.