Le nouveau complexe Mohammed VI a coûté 630 MDH

Le projet cible les équipes nationales marocaines en plus des équipes nationales étrangères. Il entre dans le cadre du programme national de mise à niveau des infrastructures du football.

C’est un projet à cheval entre le sport et le tourisme. Le nouveau complexe Mohammed VI, inauguré par le Souverain lundi 9 décembre, a nécessité une enveloppe budgétaire de 630 millions de dirhams. Ce nouveau projet, qui entre dans le cadre du programme national de mise à niveau des infrastructures du football, a été bâti sur une superficie 29,3 ha, destiné à accueillir non seulement les équipes nationales lors des périodes de préparation, mais également les équipes nationales étrangères souhaitant passer des stages de concentration dans le pays. Pour pouvoir accueillir ces équipes, cet édifice a été construit conformément aux normes internationales, celle de la FIFA en l’occurrence, «dans la mesure où il dispose de toutes les caractéristiques et exigences relatives aux entraînements et formations bénéficiant à toutes les sélections nationales», comme le précise le directeur du complexe MohammedVI de football, Hassan Kharbouch.

Des caractéristiques spécifiques

Sur le terrain, les caractéristiques évoquées par le directeur du complexe Mohammed VI se traduisent par des installations devant servir à accueillir tous les niveaux des équipes nationales. Cela commence par des résidences pour l’équipe nationale première et les équipes nationales U23 (moins de 23 ans) et U17 (moins de 17 ans). En ce qui concerne les terrains, le complexe dispose de neuf terrains, dont quatre terrains en gazon naturel et trois terrains synthétiques. Le complexe comporte également un centre de médecine de sport et de performance répondant aux normes de la FIFA.

Pour mémoire, dans son volet ‘‘Renforcement de la formation’’, le programme national de mise à niveau des infrastructures du football prévoit aussi l’appui à la réalisation de centres de formation des clubs nationaux, à savoir le RCA, le FUS, le MAT, le WAC et la RSB, et l’édification de 5 centres fédéraux de formation à Saïdia, Ifrane, Ksar Lakbir, Béni-Mellal et Agadir. Dans son volet ‘‘Développement de la pratique du football’’, le même programme prévoit la rénovation de 138 terrains de football en gazon synthétique (98 terrains achevés et 40 en cours de démarrage) et de 13 terrains en gazon naturel, dont 12 achevés et un en cours de travaux.

Nouveau complexe Mohammed VI
Nouveau complexe Mohammed VI : Déclarations.