Le mystère de l’arrestation de Taoufik Ibrahimi

Que lui reproche-t-on au juste ? On parle d’actes de sabotage visant des structures portuaires, des bateaux et la sécurité intérieure de l’Etat.

Carrément enlevé devant la porte de son domicile, selon sa famille, placé en garde à vue, entendu par le juge d’instruction, mardi 19 juin, mis en détention préventive, Taoufik Ibrahimi, l’ex-patron de TMSA, l’artisan du redressement puis de la privatisation de la Comanav, passe par une période difficile.

Que lui reproche-t-on au juste ? On parle d’actes de sabotage visant des structures portuaires, des bateaux et la sécurité intérieure de l’Etat. Tout cela ! Affaire à suivre.