Le mystère Amal entreprises

Un concurrent pour la CGEM à  la course vers la 2e Chambre ?

Amal Entreprises. Savez-vous ce que c’est ?  C’est une association qui dit vouloir représenter les entreprises marocaines pour les aider à être plus compétitives mais dont on a peu entendu parler jusqu’à présent. « Elle n’est pas du tout nouvelle, proteste son président Taieb Aisse. L’association existe depuis 2004 et revendique plus de 300 adhérents tous secteurs d’activité confondus répartis à travers le territoire ». Si Amal Entreprises fait parler d’elle ces derniers jours c’est qu’elle vient d’ouvrir une antenne à Casablanca et, à cette occasion, elle a reçu la visite, et donc le soutien implicite, il y a trois semaines, d’un ministre du gouvernement et non des moindres, puisqu’il s’agit de Aziz Rabbah, ministre de l’équipement et du transport.  Du coup, on se demande si on n’est pas en train de faire un enfant dans le dos de la CGEM, la confédération patronale qui se veut apolitique et qui interdit à ses membres de soutenir en son nom un parti politique. Une impression renforcée par le fait que le président de l’antenne régionale, Abdelaziz Alazraq, avait alors dit que «la CGEM est une confédération de fédérations, avec plusieurs générations. Cela fait que, souvent, les jeunes entrepreneurs ont du mal à se faire valoir au sein de cette confédération, malgré son ouverture. Ainsi, nous estimons que nous pouvons fonctionner mieux, en étant entre nous».

Taieb Aisse, lui, préfère nuancer : « Amal Entreprises est là pour renforcer le rôle de la CGEM et d’ailleurs beaucoup de ses membres sont aussi membres de la CGEM, car nous avons le même objectif ». C’est là une drôle de manière de porter aide à la confédération des entreprises qui ne demande rien dans ce sens, et cet objectif de soutenir la confédération, subitement, après huit années d’existence dans la discrétion est affiché à quelques mois des élections devant désigner huit représentants des employeurs au sein de la nouvelle Chambre des conseillers. Anguille sous roche ?…