Le ministre de l’intérieur dément, il n’y a pas de mise en quarantaine de « certaines zones » au Maroc

Les informations contenues dans les enregistrements audio circulant depuis vendredi sur les réseaux sociaux et les applications de messagerie instantanée au sujet de la propagation du nouveau coronavirus et la mise en quarantaine de certaines zones du territoire national, sont dénuées de tout fondement, a souligné le ministère de l’Intérieur.

« Des enregistrements audio circulent depuis vendredi sur les réseaux sociaux et les applications de messagerie instantanée contenant de fausses allégations et des données fictives au sujet de la propagation du nouveau coronavirus et la mise en quarantaine de certains zones du territoire national, avec la diffusion d’appels incitant d’une manière exagérée les citoyens à prendre des mesures exceptionnelles et illogiques », précise le ministère dans une mise au point.

Le ministère de l’Intérieur affirme, à cet égard, que les informations contenues dans ces enregistrements audio sont des données dénuées de tout fondement et non aucune relation avec la réalité, appelant l’ensemble des citoyens à s’assurer de la véracité des informations qui circulent et à veiller à les recueillir auprès de sources officielles sûres et ne pas donner crédit aux allégations, fausses et trompeuses.

Le ministère rappelle également que la production et la diffusion de fausses informations, qui portent atteinte à la sécurité des citoyens, sont sanctionnées par la loi.

(Avec MAP)