Le Maroc participe à un sommet des leaders de l’industrie financière africaine au Togo

Les travaux de l’Africa Financial Industry Summit (AFIS), un événement international visant à favoriser l’émergence d’un secteur panafricain des services financiers moderne, innovant et inclusif, se sont ouverts, lundi à Lomé, sous le thème « Durable, sans frontière et digitale, Transformer la finance à l’ère des disruptions », avec la participation du Maroc.

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre sur le secteur financier en Afrique s’est déroulée en présence du président de la République du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé, de plusieurs ministres africains, ainsi que de gouverneurs de banques et de représentants d’institution financières dont du Maroc.

Fondée par le groupe Jeune Afrique Media en 2021, avec le soutien de l’IFC (Groupe de la Banque mondiale), l’AFIS est une organisation sœur de l’Africa CEO Forum, la principale plateforme du secteur privé africain. L’objectif d’AFIS est de construire une industrie financière robuste au service de l’économie réelle et du développement durable.

Au programme de cette édition de deux jours figurent plusieurs panels, tels que « Transformer la finance africaine à l’heure des grandes crises », « Mobile money et banques: quand les fintech low-cost sèment le trouble », « Assurance : l’heure de la consolidation et des partenariats a-t-elle enfin sonné ? » et « Financement des MPME : quelles recettes pour combler le déficit ? ».

D’autres thèmes seront également débattus par les participants, portant sur la refondation du financement agricole pour lutter contre l’insécurité alimentaire, l’interconnexion des marchés boursiers africains : saisir les opportunités d’accroissement des ressources financières, COP27 : quels enseignements pour les institutions financières africaines ?, l’accélération de l’intégration des paiements : une voie essentielle vers le succès et Covid-19, inflation: les stratégies des banques centrales face aux difficultés économiques.

Réunissant les personnalités et institutions les plus influentes de la finance africaine, ainsi que les régulateurs, l’AFIS œuvre à l’amélioration de l’inclusion financière et à l’émergence d’une véritable industrie panafricaine des services financiers.

A travers cet événement, l’AFIS propose aux secteurs privé et public réunis de débattre de la manière dont l’industrie financière africaine peut s’adapter aux grands bouleversements économiques actuels et tirer parti de l’avènement de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) pour se transformer.

Après un premier sommet annuel en digital en 2021 ainsi que plusieurs webinaires et rencontres privées, AFIS 2022 se déroule en présentiel et accueille plus de 500 leaders, parmi les plus influents de tous les secteurs de l’industrie financière africaine, qui discuteront des enjeux et défis majeurs du secteur et tenteront d’apporter des réponses claires aux différentes problématiques.

Il s’agit de Jean-Claude Kassi Brou, gouverneur de la BCEAO, Kalyalya Denny H., gouverneur de la banque de Zambie, John Rwangombwa, gouverneur de la banque nationale du Rwanda, Harvesh Kumar Seegolam, gouverneur de la banque de Maurice, Sani Yaya, ministre de l’Économie et des Finances du Togo, Romuald Wadagni, ministre de l’Économie et des Finances, ministre d’État du Bénin, Sérgio Pimenta, vice-président régional pour l’Afrique, IFC, Ade Ayeyemi, directeur général du groupe d’Ecobank, et de Felix Edoh Kossi Amenounvé, directeur général de la BRVM.

Sont également présents, Mohamed el-Kettani, Directeur général d’Attijariwafa bank, Amine Bouabid, directeur général de Bank of Africa, Serge Ekué, président de la BOAD, Aïda Diarra, vice-présidente Senior Afrique subsaharienne, VISA, Benedict Oramah, président d’Afreximbank , James Mwangi, directeur général de Equity Bank Group au Kenya, Sitoyo Lopokoiyit, directeur général de M-PESA Afrique, Mareme Mbaye Ndiaye, directrice générale de la Société Générale Cameroun, Nagoum Yamassoum, président de la Cosumaf, Kuseni Dlamini, président de Massmart Holdings, Afrique du Sud, Ashok Shah, CEO, APA Insurance, Kenya, ainsi que de nombreux autres acteurs venant de toute l’Afrique et du monde entier.

Pendant deux jours, des conférences, ateliers et tables rondes vont réunir les leaders de l’industrie africaine afin de contribuer à la relance économique du continent à travers le développement d’une industrie financière compétitive, innovante, inclusive et durable.