Le Maroc et l’Espagne se félicitent de la qualité de leur coopération technique et opérationnelle en matière de sécurité

Le Maroc et l’Espagne se sont félicités, mardi à  Rabat, de la qualité de leur coopération technique et opérationnelle en matière de sécurité et de défense nationale, comme en témoigne le nombre d’actions de formation, d’échange de visites et les exercices combinés menés, régulièrement, pour renforcer l’interopérabilité des forces.

Dans un communiqué conjoint publié au terme de la réunion mixte des ministres de l’Intérieur et de la Défense du Maroc et de l’Espagne, les deux pays ont souligné les progrès accomplis depuis la signature de l’Accord de Coopération en matière de Défense, lequel a permis d’approfondir davantage leur étroite collaboration dans le domaine de la défense et d’améliorer leurs capacités face aux menaces pesant sur leur sécurité.

Pour faire face aux défis sécuritaires, les deux parties sont conscientes de l’importance et la nécessité de travailler ensemble pour le développement de leurs capacités respectives, en matière d’intelligence, cyber-sécurité, formation et entraînement, note le communiqué.

Concernant la lutte contre la criminalité transnationale organisée, les deux parties ont exprimé leur « grande satisfaction » à l’endroit des actions menées en la matière dans le cadre de l’étroite coopération entre les services de sécurité des deux Royaumes, et se sont engagées à renforcer davantage leur coopération, notamment dans le domaine de lutte contre le trafic de stupéfiants, par voies aérienne et maritime. 

La mise en place de Commissariats Conjoints ainsi que le Plan Telos, initié entre la Garde civile et la Gendarmerie Royale, illustrent parfaitement le caractère singulier de cette coopération, affirme le communiqué conjoint, ajoutant que le Maroc souligne l’efficacité des mesures entreprises par l’Espagne pour contrôler et éliminer les trafics de stupéfiants par aéronefs légers, à travers le Détroit de Gibraltar.

S’agissant de la question migratoire, les deux délégations, composées du ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, du ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de l’Administration de la défense nationale, M. Abdelatif Loudyi, et le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, M. Cherki Drais, de leurs homologues espagnols, M. Pedro Morenes, ministre de la Défense et M. Jorge Fernandez Diaz, ministre de l’Intérieur, se sont félicitées des résultats probants de la coopération bilatérale dans ce domaine et se sont engagées à la renforcer davantage. 

Elles ont, par ailleurs, convenu d’oeuvrer, aussi bien dans le cadre régional que multilatéral, pour contribuer activement à lutter contre les flux migratoires illicites, à travers une approche à la fois sécuritaire et humanitaire, liant la migration au co-développement.

A cette occasion, la délégation espagnole a réitéré l’appui du gouvernement espagnol à la nouvelle politique migratoire initiée, par SM le Roi Mohammed VI, qui a abouti à la régularisation de la situation d’environ 20.000 migrants et à leur intégration, notamment en leur permettant l’accès à l’éducation, à l’emploi et aux services sociaux de base.

Réaffirmant la prééminence de la prise en compte de l’aspect humanitaire dans la gestion de la question migratoire, les responsables des deux pays ont exprimé leur préoccupation face à la récurrence des incidents tragiques, survenus en Méditerranée et déploré les pertes en vies humaines qui interpellent, outre les pays riverains, l’ensemble de la communauté internationale.

Par ailleurs, les responsables marocains et espagnols ont mis en exergue les efforts déployés par les deux pays pour assurer le bon déroulement de l’opération « Transit 2015 », qui constitue, à l’instar des opérations précédentes, un modèle de coopération en la matière, basé sur la fluidité, la sécurité et le confort des passagers.

A cet égard, le Maroc reconnaît les efforts entrepris par l’Espagne pour gérer l’augmentation du trafic des personnes et voitures, au profit des passagers qui se déplacent entre les deux pays, souligne le communiqué.

Au cours de leurs entretiens, les deux délégations ont salué les relations exemplaires de coopération et de partenariat entre les deux Royaumes, notamment dans les domaines de la sécurité intérieure et de la défense nationale, confortées par des liens d’amitié et de fraternité entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Sa Majesté le Roi Felipe VI.

S’inscrivant dans le cadre de la dynamique de rencontres régulières entre les responsables des deux pays, en charge de la Défense nationale et de l’Intérieur, cette rencontre, tenue en présence de l’Ambassadeur du Maroc à Madrid, M. Mohamed Fadel Ben Yaich, et de l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Ricardo-Diez-Hochleitner, a été l’occasion d’examiner et de se concerter sur des questions d’intérêt commun, notamment la gestion migratoire, la lutte contre le terrorisme, la lutte contre le crime transnational organisé et la situation sécuritaire dans le bassin méditerranéen et dans la région du Sahel.