Le Groupe Addoha se remet en forme

Son Plan Génération Cash produit ses effets.

Le Groupe Addoha se porte de mieux en mieux. Ses réalisations au titre de 2015 sont en ligne avec les objectifs fixés dans le cadre du Plan Génération Cash adopté en janvier dernier. En effet, le promoteur a achevé la production de 11805 unités sur un objectif de 12 000, soit un taux de réalisation de 98%. Cette production est en baisse de 53% par rapport à 2014 et a porté sur les tranches dont le taux de commercialisation dépasse 70%. Pour leur part, les préventes ont totalisé 15 978 unités pour un montant total de 7,4 milliards de DH, soit 98% de l’objectif en volume et 107% en valeur. Ces préventes intègrent 6 182 logements compris dans le stock de produits finis, alors que le groupe avait prévu d’en écouler 6 000. Il a également respecté l’enveloppe budgétaire dédiée aux investissements en travaux. En effet, ces derniers ont nécessité 4 milliards de DH (4,1 milliards de DH prévus initialement), en baisse de 45% comparativement à 2014. Aussi, conformément à sa stratégie visant à maîtriser la croissance et prioriser la transformation des actifs en cash, Addoha a limité l’acquisition du foncier à un montant de 170 MDH, principalement sur l’axe Casablanca- Rabat, pour un budget annuel fixé à 300 MDH.

Ces réalisations ont permis de dégager un désendettement global de 1,8 milliard de DH, contre 1,2 milliard de DH escomptés, et ce, après distribution de dividendes de 645 MDH. Du coup, la dette nette a été ramenée à 7,5 milliards de DH alors qu’elle avait atteint une année auparavant 9,3 milliards de DH, soit une amélioration de 19%. Ce qui, in fine, situe le gearing à 62% contre 80% à fin décembre 2014. Notons que le gros de la dette est réparti entre les emprunts obligataires à hauteur de 32% et les autres dettes à court terme avec une part de 38,7%.