Le député USFP Ahmed Zaidi mort dans un accident à  Bouznika

Il aurait trouvé la mort en empruntant un raccourci qui traversait le lit de l’oued Cherrat -normalement à  sec à  cet endroit- entre la route de Rabat et sa résidence.

Le député USFP Ahmed Zaidi a trouvé la mort dans un accident dimanche 9 novembre 2014 après que sa voiture fut submergée par les eaux de l’Oued Cherrat à Bouznika.

Le président de la commune de Cherrat aurait trouvé la mort en empruntant un raccourci qui traversait le lit de l’oued Cherrat -normalement à sec à cet endroit- entre  la route de Rabat et sa résidence.

La dépouille de feu Zaidi a été transportée à l’hôpital provincial de la ville et sera sera inhumée lundi 10 novembre 2014 au cimetière Charat, près de Bouznika, après la prière d’Al Asr. Le chef du gouvernement, Abdelillah Benkirane assistera aux funérailles aux côtés notamment de militants USFPistes, de parlementaires et de proches.

Né à Bouznika en 1953, Ahmed Zaidi est marié et père de quatre enfants. Il avait entamé ses études primaires dans sa ville natale avant de rejoindre le lycée Moulay Youssef à Rabat et l’Université Mohammed V par la suite.

Après un bref passage dans la profession d’avocat, Ahmed Zaidi fut séduit par le journalisme, métier qui l’a mis sur la voie de Dar Labrihi en 1974 pour y passer de nombreuses années, ponctuées par un long stage au Centre de formation des journalistes à Paris (CFPJ).

Durant son parcours professionnel en tant que journaliste, Zaidi s’est invité à travers le petit écran dans tous les foyers marocains pendant près d’une vingtaine d’années en tant que présentateur du journal du 20H00, et ensuite comme rédacteur en chef central. Dans cette lancée, Zaidi a créé le club de la presse du Maroc.

Le défunt a fait ses premiers pas dans le monde de la politique en rejoignant le Secrétariat provincial de l’USFP à Rabat, avant de se porter candidat aux élections communales de 1976 en sa qualité de plus jeune candidat de l’USFP dans une circonscription de Bouznika.

Feu Zaidi a fait, par ailleurs, son entrée à l’institution législative en 1993, avant d’occuper le poste de président du groupe Ittihadi à la Chambre des représentants , d’octobre 2007 à la mi-2014.