Le Conseil de gouvernement adopte un projet de décret sur la Commission nationale pour l’éducation, la science et la culture

Le Conseil de gouvernement , réuni jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani, a approuvé le projet de décret n° 2.20.467 modifiant et complétant le décret n° 2.98.183 du 3 décembre 1999 fixant les attributions et les modalités de formation et de gestion de la Commission nationale pour l’éducation, les sciences et la culture.

Le texte vise à modifier la composition de la Commission, en incluant d’autres autorités gouvernementales et institutions publiques concernées par le travail de la Commission, notamment dans les domaines de l’enseignement primaire, de la formation professionnelle, de la formation tout au long de la vie, de l’alphabétisation, de l’environnement et du développement durable, de la jeunesse et des sports, comme il entend consolider la composition de ladite commission par des experts dans ces domaines, a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, qui a présenté le projet de décret, dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue du Conseil.

Ce projet de décret, a-t-il ajouté, stipule aussi la représentation de certains secteurs gouvernementaux au sein de la Commission et le changement de la désignation des « commissions provinciales » par « commissions régionales » pour rendre cet article compatible avec la nouvelle organisation territoriale du Royaume, basée sur la régionalisation avancée.

Aux termes de ce texte, l’ISESCO est baptisée d’un nouveau nom : « Organisation du monde islamique pour l’éducation, la science et la culture » au lieu de « Organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture », comme stipulé dans le décret actuel.

(Avec MAP)