L’AMEE et Laprophan s’allient pour l’efficacité énergétique

L’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) et le laboratoire pharmaceutique Laprophan ont conclu, mardi 24 janvier à Casablanca, une convention de partenariat dans le domaine de l’efficacité énergétique et l’énergie renouvelable décentralisée.

En vertu de cette convention, signée par le directeur général de l’AMEE, Saïd Mouline, et le président-directeur général de Laprophan, Farid Bennis, les partenaires conviennent de coopérer étroitement et de se consulter sur les questions d’intérêt mutuel afin d’atteindre leurs objectifs communs. Il s’agit de la promotion de l’efficacité énergétique et de la sobriété énergétique, le renforcement de capacité et la sensibilisation aux enjeux de l’énergie et du climat, la promotion des énergies renouvelables décentralisés, la promotion des métiers verts, l’assistance technique et l’échange d’information.

Accompagnée par l’AMEE, Laprophan s’est engagée dans cette démarche, afin de suivre et de coordonner la réalisation d’un système de production d’énergie photovoltaïque. La toiture du Centre de distribution et logistique des Laboratoires Laprophan accueille désormais  un générateur photovoltaïque de 114,45 kWc.

Dans une déclaration à La Vie Eco, Saïd Mouline a affirmé que «cette convention vise à renforcer une politique complète en faveur de l’efficacité énergétique dans l’industrie pharmaceutique. L’objectif est de souligner l’importance de l’utilisation des énergies renouvelables, en vue de  réduire les factures énergétiques des industriels et de développer des emplois dans ce domaine». Et d’ajouter : «Tous les secteurs sont concernés par cette transition énergétique et tous les industriels doivent prendre en compte l’efficacité énergétique et l’utilisation des énergies renouvelables».

Farid Bennis a de son côté indiqué que Laprophan ambitionne d’accélérer les efforts de réduction de son impact environnemental et de développer une feuille de route pour réduire de manière significative ses émissions de carbone par le biais de l’innovation et des nouvelles technologies, mais aussi la recherche de l’efficacité énergétique et le recours accru aux énergies renouvelables».

«Avec une production annuelle de 184.280 kWh, ce système de production d’énergie photovoltaïque de la centrale du Centre de distribution et de logistique (CDL) de Laprophan, inauguré aujourd’hui, produira en moyenne 505 kWh par jour, répondant ainsi à 80% de la demande d’énergie électrique du Centre de distribution et de logistique des Laboratoires Laprophan par de l’énergie solaire», a-t-il précisé. Cela permettra de réduire l’empreinte carbone de l’entreprise en diminuant annuellement de 136 tonnes le dioxyde de carbone rejeté dans l’atmosphère.