La ville de Bir Jdid s’est dotée d’un centre SAMU

La ville de Bir Jdid (province d’El Jadida) vient d’être dotée d’un Centre de Service d’Aide Médicale d’Urgence (SAMU) offrant des services gratuits d’assistance et de premiers secours.

La mise en place de ce service, 3ème du genre dans la province après ceux d’El Jadida et de Ouled Ghanem, vise à répondre à la demande d’aide médicale urgente, dont l’assistance pré-hospitalière, le secours aux victimes d’accidents ou de personnes en état critique.

Ce nouveau centre, financé par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), est équipé de matériels de pointe. Des moyens humains conséquents composés de médecins, techniciens et infirmiers formés dans la médecine d’urgences veilleront à prodiguer une assistance de qualité aux malades. Une ligne téléphonique (2222) est mise à la disposition de tous les appels d’urgence.

Le centre a été réalisé en partenariat avec le ministère de la santé, les communes rurales Moulay Abdellah et Al Haouzia, l’Office chérifien des phosphates (OCP) et la société Jorf Lasfar Energy Company (JLEC), selon un modèle adapté et répondant aux standards internationaux en la matière.

A rappeler que deux autres centres similaires du SAMU verront le jour prochainement dans deux autres communes rurales de la province d’El Jadida: à Sidi Smail et à Ouled Frej.

Etalé sur trois années, le service SAMU fait l’objet d’une convention de partenariat signée entre le Comité Provincial du développement Humain, le Ministère de la Santé, le Groupe OCP et JLEC.

En vertu de cette convention, 80 unités de proximité devront être mises en place dans cette province, l’objectif étant d’améliorer la prise en charge pré-hospitalière des patients et de réduire les cas de décès des victimes d’accidents, l’assistance immédiate aux malades graves et aux femmes enceintes avant leur arrivée aux services des urgences.

Ces unités devront constituer un premier relais à la demande de soins urgents pour la population rurale et compléteront ainsi l’offre des urgences.

Ce projet d’envergure, d’un coût global de 69 millions DH, couvrira vingt-sept communes au niveau du territoire de la province d’El Jadida.