La SMT garde la distribution de Marlboro et L&M

Après avoir annoncé leur séparation pour fin 2015, la Société marocaine des tabacs (SMT), filiale du groupe Imperial Tobacco et Philip Morris International renoncent au divorce.

En effet, les deux partenaires sont actuellement en cours de négociations dans l’objectif de reconduire le contrat qui les lie. Selon des sources proches des deux fabricants de tabac, «la SMT pourrait garder la distribution des deux marques de son partenaire, en l’occurrence Marlboro et L&M». Et d’ajouter : «Elle pourrait également continuer à fabriquer la marque Marlboro dans son usine d’Ain Harrouda, mais cela pour une durée maximale de deux ans, le temps de trouver une alternative pour l’exploitation des lignes de production consacrées à cette marque». De son côté, la société L’Emiratie-marocaine pour l’industrie et la distribution (EMID), filiale du groupe Al Rashideen International Holding Company, et nouveau distributeur de PMI au Maroc, prendra en charge l’introduction et le développement des nouvelles marques de l’opérateur. Ainsi, suite à cette éventuelle reconduction du contrat de la SMT, EMID mettra en stand-by son projet d’installation d’une unité de production de tabacs au Maroc.