La planification urbaine au cœur des débats

Il est plus urgent que jamais de repenser les stratégies urbaines.

La planification urbaine est le thème choisi par la ministre de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Nouzha Bouchareb, pour sa première sortie officielle, lors d’une rencontre avec la Fédération des agences urbaines du Maroc et ONU-Habitat. En effet, le Maroc fait face à une croissance démographique importante, qui s’est couplée à une urbanisation accélérée, engendrant du coup des transformations profondes des territoires.

Il devient alors plus urgent que jamais de repenser les stratégies urbaines et de mettre en œuvre une politique publique volontariste ayant pour objectif majeur de développer des villes inclusives, productives, solidaires et durables.

Dans ce cadre, Mme Bouchareb assure que son ministère adopte une politique urbaine axée sur le renforcement du développement humain et la cohésion sociale et spatiale. Il est donc question, selon elle, de prendre en considération des paramètres essentiels à l’instar de la régionalisation avancée, le développement et la gestion des aires métropolitaines, la dynamisation du réseau des petites et moyennes villes, le phénomène d’urbanisation intermédiaire en relation avec le développement rural, la durabilité et la protection de l’environnement…

Dans ce contexte, le rôle des agences urbaines est d’autant plus important afin d’intégrer la planification urbaine dans leur agenda urbain.