La maintenance du tramway de Casa bientôt opérationnelle à  100%

Il ne reste que 10 postes à  pourvoir après le départ d’Alstom.

Depuis l’annonce par Alstom, fin août dernier, de la rupture de son contrat de maintenance avec Casa Tram, cette dernière s’est engagée dans une véritable course contre la montre pour mettre en place la structure nécessaire lui permettant de prendre rapidement la relève. «Aujourd’hui, nous avons atteint 90% de notre organigramme cible et il reste 10 postes à pourvoir», confie-t-on auprès du gestionnaire du tramway de Casablanca. Les effectifs recrutés sont en partie constitués de l’ancienne équipe Alstom afin de capitaliser sur leur expérience pour être rapidement opérationnelle. A ces équipes s’ajoutent les experts sur place de RATP Dev, actionnaire de référence de Casa Tram et dont la spécialité est l’exploitation et la maintenance de tout mode de transport public dans plus de 70 filiales dans le monde. Toutes les conditions semblent donc réunies aujourd’hui pour que Casa Tram assure dès les prochains jours le service de maintenance avec 100% des moyens humains nécessaires.

L’activité de maintenance du tramway comprend deux grands volets. Le premier concerne la maintenance préventive qui a pour objectif de réduire la probabilité de dégradation et de défaillance des installations, des rames et des systèmes. Ceci s’effectue à travers des contrôles systématiques et réguliers à différents niveaux. Ensuite, il y a la maintenance corrective, qui est effectuée après la défaillance. C’est le cas par exemple après un accident où il faut remettre en état de fonctionnement le matériel, conformément aux conditions et normes préétablies. En moyenne, les équipes de maintenance interviennent une dizaine de fois par jour pour des réparations suite aux accidents, actes de vandalisme et aux pannes de matériel, pour le reprofilage des roues des rames ou encore pour de simples visites de vérification des lignes.