La ligne électrique «Très Haute Tension» reliant Agadir à Dakhla à l’étude

L’ONEE veut accélérer sa stratégie de développement du réseau électrique «Très haute tension» de la région du Sud.

Un an après la mise en service de la ligne Tiznit-Laâyoune, un projet qui a nécessité un investissement de 1,1 milliard de DH, l’office lance l’étude relative à la deuxième partie du projet. Il s’agit de la ligne Agadir-Laâyoune-Dakhla qui permettra l’alimentation en énergie électrique de la région Sud d’Agadir. L’étude a pour objectif d’arrêter le schéma optimal de développement à moyen et long terme du réseau de transport entre ces trois villes. Il s’agit dans le détail de déterminer les limites du réseau de transport programmé à l’horizon 2020 et les éventuels renforcements et dispositifs de réglage de compensation et de stabilisation de la tension à mettre en place pour l’évacuation des moyens de production dont la mise en service est programmée en 2020.