La cimenterie du groupe Sefrioui lance un emprunt obligataire de 3 milliards de DH

Ciments de l’Atlas vient d’obtenir le visa du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) pour lancer un emprunt obligataire de 3 milliards de DH. 30 000 obligations seront créées, dont une partie sera cotée à  la Bourse de Casablanca.

Moins de quatre ans après sa création et deux ans après le démarrage de sa première usine de Ben Ahmed, la cimenterie du groupe Sefrioui, Ciments de l’Atlas, réalise déjà une première intervention sur le marché financier marocain. La société vient en effet d’obtenir le visa du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) pour lancer un emprunt obligataire de 3 milliards de DH. 30 000 obligations seront ainsi créées, dont une partie sera cotée à la Bourse de Casablanca.
Les maturités des titres sont de 5 et 7 ans et la prime de risque offerte aux investisseurs varie entre 125 et 145 points de base par rapport au taux d’intérêt sans risque relatif à chaque maturité. Les investisseurs doivent être qualifiés et droit marocain, autrement dit les banques, les compagnies d’assurance, les caisses de retraite et les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières marocains. La période de souscription s’étale du 26 au 28 juin.
L’objectif de cette opération est de rembourser une dette, s’élevant à la veille de l’opération à 3 milliards de DH et constituée d’un crédit bancaire à long terme de 2,74 milliards de DH ainsi que d’un crédit relais d’un montant de 261 MDH.