La Bourse de Casablanca démarre quasi-stable, l’immobilier compensant les pertes des autres secteurs

La Bourse de Casablanca a démarré jeudi sur une note quasi-stable, penchant sensiblement vers le vert, son indice global Masi augmentant de 0,05 pc, sous l’effet de la compensation par le secteur immobilier des baisses matinales de plusieurs secteurs, dont le bancaire.

Au terme des 15 premières minutes des échanges, le Moroccan All Shares Index (MASI), indice global composé de toutes les valeurs de type action, s’établissait à 8.470,24 points et le MADEX (Moroccan Most Active Shares Index), indice compact composé des valeurs cotées au continu, avançait de 0,06 pc à 6.864,76 points.

Cette fluctuation à l’ouverture est due principalement à la quasi-compensation par le secteur immobilier de la baisse de plusieurs secteurs, dont celui des banques, où les deux premières capitalisations Attijariwafa Bank et BMCE Bank ont reculé de 0,56 pc et 0,99 pc, respectivement. Les promoteurs immobiliers ont ouvert sur les chapeaux des roues, le géant Addoha gagnant 1,85 pc, Alliances 4,69 pc et CGI 0,44 pc.

En parallèle, les principales Bourses européennes ont ouvert lundi en bonne mine, après trois séances successives de baisse, soutenues par l’annonce d’une hausse de l’activité manufacturière en Chine.

Lors des premières transactions, le CAC 40 de Paris a pris 0,52 pc à 4.036 points, le Dax de Francfort a avancé de 0,47 pc et le FTSE de Londres a gagné 0,44 pc. Pour sa part, l’indice paneuropéen EuroStoxx 50 a augmenté de 0,54 pc.

L’indice PMI manufacturier chinois a progressé au mois d’août à son plus haut niveau depuis quatre mois. Cette annonce s’avère bonne pour le secteur minier, vu que la Chine est le premier consommateur mondial de métaux.