La baisse du chômage au Maroc se confirme

Dans son intervention devant la chambre des conseillers, Aziz Akhannouch a indiqué que « le nombre de chômeurs a diminué de 68 mille personnes, entre le premier trimestre 2021 et le même trimestre 2022. »

La Chambre des conseillers a tenu, ce mardi 10 mai, une séance plénière consacrée aux réponses aux questions orales mensuelles adressées au chef du gouvernement sur la politique générale.

Cette session a été axée sur le thème « investissement et emploi ».

Dans son intervention, Aziz Akhannouch a indiqué que « le nombre de chômeurs a diminué de 68 mille personnes, entre le premier trimestre 2021 et le même trimestre 2022. »

Cette baisse a été accompagnée par une hausse des revenus des investissements étrangers. Dans le détail, les revenus des investissements directs étrangers ont atteint 4,1 milliards de dirhams jusqu’à fin février 2022, soit une hausse de 8%, par rapport à la même période l’année dernière (3,8 milliards de dirhams jusqu’à fin février 2021).

Dans un autre registre,  le chef du gouvernement a noté une amélioration des indicateurs d’emploi au Maroc par rapport à la période pré-pandémie, puisque plus de 2,7 millions de salariés ont été déclarés à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale pour le mois de mars 2022, contre 2,6 millions de salariés autorisés en février 2020.

Par ailleurs, le Maroc enregistre l’un des taux d’investissement les plus élevés au monde, qui s’élève à 30% du produit intérieur brut, contre une moyenne mondiale qui ne dépasse pas 25%.

S’agissant de l’activation de la stratégie « Made in Morocco », M. Akhannouch a annoncé 918 projets d’une valeur totale d’investissement de 39,4 milliards de dirhams et 197 000 emplois directs et indirects.