Khalid Aït Taleb nommé ministre de la Santé et de la protection sociale

Nabila Rmili a sollicité de se consacrer pleinement à ses fonctions de présidente du Conseil de la ville de Casablanca.  

Selon un communiqué du Cabinet royale et conformément aux dispositions de l’article 47 de la Constitution, et sur proposition du Chef du gouvernement, S.M Mohammed VI a bien voulu nommer Khalid Aït Taleb en tant que ministre de la Santé et de la protection sociale, en remplacement de Nabila Rmili.
Cette nomination, poursuit le communiqué, « intervient conformément aux dispositions constitutionnelles, et après la soumission à la Haute Appréciation Royale de la proposition du Chef du Gouvernement, visant à mettre fin aux fonctions gouvernementales de Mme Rmili qui a sollicité de se consacrer pleinement à ses fonctions de présidente du Conseil de la ville de Casablanca ». Et ce, souligne la même source, après qu’elle se soit rendu compte de la charge du travail de cette mission représentative, et du suivi continu des affaires de ses habitants et des chantiers ouverts dans cette grande métropole, ce qui était de nature à impacter les multiples engagements et le suivi quotidien que nécessite le secteur de la santé, surtout en cette période de pandémie.
Le Souverain, conclut le communiqué, a bien voulu donner son approbation à la proposition du Chef du gouvernement de nommer M. Aït Taleb, afin de poursuivre les chantiers ouverts et les défis urgents du secteur de la santé, dont en premier chef la poursuite de la gestion du volet sanitaire de la pandémie du Covid 19 et le bon déroulement de la Campagne nationale de vaccination ».