Journée africaine au Danemark avec une active participation du Maroc

Une journée de l’Afrique a été célébrée, jeudi au Danemark, avec une participation active du Maroc, l’occasion de mette en valeur la richesse et la diversité du continent et rapprocher ses communautés établies dans le pays scandinave, tout en engageant une réflexion sur les défis qui entravent encore une pleine émergence africaine.

Initiée par le groupe des ambassadeurs africains accrédités dans le pays nordique, la manifestation a réuni, à Frederiksberg, commune voisine de Copenhague, également un parterre de représentants de la scène politique, du secteur privé et de la société civile danoise.

Dans une allocution de circonstance, la Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères du Danemark Lone Dencker Wisborg a souligné l’importance accordée par son pays au développement d’une coopération étroite avec l’Afrique, un continent qui se caractérise par « une croissance économique rapide, des ressources et une diversité remarquables ».

L’Afrique offre aussi l’image d’un continent dans lequel « d’importants développements politiques sont réalisés malgré des revers auxquels on assiste parfois », a relevé la diplomate, évoquant « la situation inquiétante aujourd’hui au Burkina Faso ».

Au plan bilatéral, Mme Wisborg a cité l’actuelle crise des réfugiés au titre des axes majeurs de la politique africaine de son pays aux côtés des objectifs du développement durable et la promotion du secteur privé.

Au vu de ses priorités, le Maroc en tant que pôle de stabilité et de développement régional, est considéré à Copenhague comme un partenaire clé de par sa position de passerelle entre l’Europe et l’Afrique et de porte d’affaires sûre vers l’immense marché africain pour les entreprises danoises, dont certaines opèrent dans des secteurs clés pour le continent comme l’énergie propre, la gestion hydrique ou l’adaptation aux changements climatiques.

Cette conviction est confortée, de l’avis des experts, par l’expertise du tissu économique et financier marocain en Afrique acquise à la faveur d’une diplomatie économique agissante conduite par SM le Roi Mohammed VI sur la base d’un modèle de co-développement sud-sud gagnant-gagnant on ne peut plus d’actualité au vu des enjeux inscrits aujourd’hui sur l’agenda tant africain que mondial.

Aussi, la participation active à l’organisation et à la réussite de la journée africaine a-t-elle servi d’occasion, selon l’ambassadeur du Maroc à Copenhague, Rajae Ghanam, pour célébrer la dimension africaine du Royaume en tant que composante essentielle et constitutive de la nation marocaine et favoriser les liens de fraternité, de coopération et de partenariat unissant les Etats du continent. 

Dans une ambiance animée et haut en couleurs et en saveurs, le stand marocain, aux côtés d’autres aménagés par une dizaine d’autres pays, a offert à l’assistance nombreuse un avant-goût de la richesse et de la diversité de la civilisation, la culture, l’artisanat et la gastronomie marocaines.

Un tour opérateur spécialiste du marché marocain a été, par ailleurs, convié à décliner l’éventail de l’offre touristique du Royaume, une destination très prisée par les voyageurs danois et scandinave en général.