Investissements industriels : Nouveaux engagements dans le Souss Massa

Les potentialités économiques du Souss Massa continuent à séduire et la concrétisation du plan régional d’accélération industrielle (PAI) se poursuit. La Commission régionale unifiée d’investissement a approuvé neuf projets.

C’était le 19 décembre dernier au siège de la Wilaya sous la présidence de M. Ahmed Hajji, wali du Souss Massa. C’est ce qu’indique un communiqué du Centre régional d’investissement.

Les projets entérinés totalisent un investissement de près de 629 millions de DH avec à la clé près de 1695 emplois directs, est-il précisé. Dans le détail, parmi les dossiers validés, 7 projets porteurs d’un investissement total de 109 millions de DH sont prévus dans le parc industriel intégré d’Agadir et au niveau du Parc Haliopolis, sur une superficie totale de 2,56 ha, générant 295 emplois directs.

La réunion de la commission régionale unifiée d’investissement a été aussi marquée par l’annulation de l’attribution de 8 projets industriels pour non respect d’engagement. Il s’agit d’une superficie totale de près 2,6 ha affectés au parc industriel intégré. Fini donc le laxisme. Le respect des délais est de rigueur. Les investisseurs doivent assumer leurs engagements ou ils risquent de perdre le foncier alloué à leur projet.

Pour rappel, dans le cadre de la concrétisation du PAI, bien avant l’entrée en vigueur de la réforme des CRI, les autorités locales, les élus de la région et l’opérateur public Al Omrane, qui ont vécu les dérapages en termes de valorisation des premières zones industrielles d’Agadir et d’Ait Melloul, ont pris toutes les précautions pour que l’histoire ne se répète pas. Et ce, par la mise en place d’un dispositif juridique ficelé marqué par des délais précis pour l’exécution des engagements. Aujourd’hui ce dispositif de suivi s’inscrit tout à fait dans le cadre de la loi 47-18 portant réforme des centres régionaux d’investissement et création des commissions régionales unifiées d’investissement. Les commissions d’investissement, dotées d’une force exécutoire et des prérogatives des collectivités territoriales, intervenant désormais à toutes les étapes de concrétisation des dossiers d’investissement.

A noter que, depuis plus de trois mois, le Souss Massa enregistre une pluie d’engagements d’investissement avec de nouvelles opportunités en termes de foncier à travers le nouveau parc industriel intégré implanté dans la commune de Drarga à proximité de la zone franche et du parc Haliopolis. Plus de 250 projets d’une valeur de 9,9 milliards de DH avec à la clé plus de 33.000 emplois directs ont été validés en trois mois.