Indemnité pour arrêt de travail : dernier délai de déclaration, vendredi avant minuit

Pour que leurs salariés en arrêt temporaire de travail puissent recevoir l’indemnité du mois de mars, les employeurs doivent les déclarer avant vendredi à minuit.

Ainsi, dans le but de servir l’indemnité, fixée à 1.000 DH, prévue par le CVE, au titre de mois de mars, et ce avant le 6 avril 2020, la CNSS informe les employeurs affiliés au régime que les déclarations des travailleurs en arrêt temporaire, sur le portail « covid19.cnss.ma » prendra fin vendredi 3 avril, à 23h59. Passée ce délai aucune déclaration d’arrêt de travail au titre de ce mois de mars ne sera possible.

Pour la déclaration des salariés en arrêt temporaire de travail  à cause de cette pandémie, au titre du mois d’avril, elle sera possible à partir du vendredi 10 avril.

Décidée par le Comité de Veille Economique (CVE) dans l’objectif de préserver le pouvoir d’achat des salariés, cette indemnité se décline comme suit: 1.000 DH pour le mois de mars et 2.000 DH pour les mois d’avril, mai et juin. Cette indemnité, qui concerne les salariés déclarés à la CNSS au titre du mois de février 2020, en arrêt temporaire de travail et relevant des entreprises en difficulté, est prise en charge totalement par le Fonds Spécial pour la gestion de la pandémie Covid-19.

Rappelons par ailleurs que la CNSS a mis en ligne une nouvelle version du portail « covid19.cnss.ma« , afin de permettre aux entreprises n’ayant pas de compte « Damancom » de s’y inscrire pour faire bénéficier leurs salariés de l’indemnité forfaitaire mensuelle.

Cette nouvelle version intègre la fonctionnalité de création de compte au niveau du portail, fait savoir la CNSS qui a conçu un spot didactique pour expliquer les différentes étapes à suivre par l’entreprise en difficulté pour créer son compte au niveau du portail et procéder à la déclaration de ses salariés en arrêt temporaire.

 

Il y a près d’une semaine, la Caisse a annoncé la mise à disposition des employeurs de ce portail électronique dédié au dépôt des demandes pour bénéficier de cette indemnité durant la période allant du 15 mars au 30 juin 2020, en application des mesures d’accompagnement des entreprises vulnérables aux chocs induits par la crise du coronavirus.