Inauguration de l’abattoir avicole pédagogique du Zoopole d’Ain-Jemâa

• Agréé par l’ONSSA, l’abattoir pilote servira comme modèle de démonstration et d’application pour les formations.
• Signature d’un partenariat de recherche entre la FISA et l’IAV Hassan II.

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, a inauguré ce mercredi à Casablanca, un abattoir avicole pédagogique au Zoopole d’Ain-Jemâa où il a présidé une séance de travail avec les professionnels des filières avicole, viandes rouges et lait.

Disposant d’une capacité de traitement de 250 à 500 poulets et 150 à 250 dindes/heure, cet abattoir pilote est destiné à l’abattage des volailles et constitue un modèle d’abattoir avicole, une plateforme de démonstration et d’application pour les formations, dans le souci d’élargir le maillage du territoire national par des abattoirs agréés. Il couvre tous les maillons du processus d’abattage, depuis la réception des animaux vivants jusqu’à l’expédition des produits finis conditionnés et réfrigérés.

Le Ministre a également visité le pôle de la filière viandes rouges de la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et le pôle de la filière lait de la fédération interprofessionnelle de lait (MAROCLAIT).

En marge de la visite, il a présidé une séance de travail avec les trois interprofessions et à la signature de conventions de partenariat entre la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole au Maroc (FISA) et l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II. Cette présente convention a pour objectif de consolider les relations de coopération dans les domaines d’activité du secteur avicole (élevage, alimentation et industrie) à travers le soutien et le renforcement de la recherche-innovation et de l’expertise dans ces domaines entre les deux parties.

Le secteur avicole joue un rôle socio-économique non négligeable. Il offre actuellement 360.000 emplois dont 110.000 directs dans les unités de production et 250.000 emplois indirects dans les circuits de distribution et de commercialisation.

Inauguré par SM le Roi Mohammed VI en mai 2015, le zoopôle est un centre technique entièrement dédié au développement des filières animales, à travers une offre de services de formation et d’apprentissage. Il est géré par les professionnels des filières avicoles, laitière et viande rouge. Celles-ci sont organisées en Association marocaine pour la gestion du zoopôle (AMAZO).

L’Association regroupe ainsi, en plus du ministère de tutelle, la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole (FISA), la Fédération Interprofessionnelle Des Viandes Rouges (FIVIAR) et la Fédération interprofessionnelle Marocaine du lait (MAROCLAIT).

Depuis son inauguration, l’AMAZO a organisé plus de 751 sessions de formation de perfectionnement et aux corps métiers au profit de 17 283 bénéficiaires constitués de professionnels notamment des pays d’Afrique de l’Ouest, de jeunes promoteurs ou encore d’étudiants des établissements de formation agricole. Ces formations ont concerné différents sujets au niveau des trois filières aussi bien à l’amont qu’à l’aval. Des travaux de recherche appliquée font également partie des programmes du Zoopole.

Chaque filière dispose d’un espace qui reprend les conditions réelles de production tout en répondant aux exigences réglementaires. Le Zoopole favorise et soutient ainsi la mise à niveau de la main d’œuvre et se positionne comme bassin de futurs employés qualifiés dans le secteur des productions animales. Le Zoopole a pour mission de contribuer à l’amélioration de la technicité des opérateurs des filières animales en répondant à des besoins réels de formation.