Immigration clandestine : 5 arrestations à Oujda

Le service préfectoral de la police judiciaire d’Oujda a déféré ce week-end devant le parquet compétent cinq individus âgés entre 32 et 60 ans, pour leur implication présumée dans une affaire de faux et usage de faux dans l’organisation d’opérations d’immigration clandestine.

Selon les premiers éléments de l’enquête, deux suspects sont impliqués dans la falsification de documents personnels et administratifs requis pour constituer les dossiers de visa de plusieurs pays européens, indique un communiqué de la DGSN.

Deux autres mis en cause jouaient les intermédiaires pour les candidats désireux d’obtenir ces documents falsifiés, alors que le cinquième suspect a été appréhendé alors qu’il s’apprêtait à constituer un dossier de demande de visa sur la base de faux documents, note la même source.

Les investigations menées par les services de la police judiciaire, en coordination avec leurs homologues de la Direction générale de la surveillance du territoire, ont permis l’arrestation de deux suspects à l’entrée de la ville de Salé, tandis que les autres ont été interpellés à Oujda, fait-on savoir, précisant que les perquisitions effectuées aux domiciles des mis en cause et la fouille de la voiture de l’un d’eux ont permis la saisie d’un grand nombre de documents falsifiés et de pièces d’identité appartenant à d’autres personnes.

(Avec MAP)