Il internationalise le PAM

Après une virée largement commentée au Moyen-Orient, il y a quelques mois, Ilias El Omari, le secrétaire général adjoint du PAM, reprend son bà¢ton de pèlerin.

Après une virée largement commentée au Moyen-Orient, il y a quelques mois, Ilias El Omari, le secrétaire général adjoint du PAM, reprend son bâton de pèlerin. Destination : l’Amérique latine et plus précisément le Paraguay où il a été accueilli en haut dignitaire de l’Etat. La preuve en est ses entretiens avec les présidents des deux Chambres du Parlement, la Chambre des représentants et le Sénat. En plus de l’Europe où il a ouvert plusieurs antennes, le PAM s’est fait connaître au Moyen-Orient et en Asie et voici qu’il investit le très vaste sous-continent sud-américain où, il faut le rappeler, les séparatistes du Polisario commencent à perdre de l’influence.