Il devait voyager sur les vols MH17 et MH370…

Le miraculé échappe deux fois à  la mort.

Vous ne connaissez certainement pas le Néerlandais Maarten de Jonge ? C’est normal. Le palmarès au plus haut niveau de ce cycliste professionnel de 29 ans est vierge.

Maarten de Jonge aurait dû embarquer à bord du vol MH17 de la Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur, qui a été abattu jeudi 17 Juillet 2014 par un missile sol-air au-dessus de l’Ukraine. Il a changé de vol à la dernière minute !

Pour expliquer sa décision, le jeune sportif évoque des raisons financières. « J’ai choisi un vol du dimanche, car il était 300 euros moins cher. Il restait une seule place de libre, et je l’ai réservée immédiatement », confie-t-il à la presse néerlandaise. « Vouloir faire des économies m’a en fait sauvé la vie. »
 
Plus qu’un chanceux, Maarten de Jonge est un miraculé : le coureur devait également prendre en mars dernier le vol MH370 de la Malaysia Airlines entre Kuala Lumpur et Pékin, en vue de participer au Tour de Taiwan. Mais ce fameux Boeing 777 qui a disparu dans les circonstances mystérieuses que l’on sait… il ne l’a également pas pris, changeant là encore de vol à la dernière heure !

« Finalement j’ai pris un autre avion 50 minutes plus tôt », se souvient-il. « Tout le monde m’appelait pour savoir si j’étais encore en vie. C’est vraiment bizarre car je vois encore les gens qui allaient prendre ce vol discuter dans le hall. Ils ont pris la même porte que moi.. »

De quoi avoir peur en avion désormais ? Même pas : « J’ai eu de la chance deux fois, ce sera aussi le cas pour la troisième », raconte-t-il…