HCP : les grossistes anticipent une stabilité du volume global des ventes au T1-2020

Les anticipations de 72% des grossistes affichent une stabilité du volume global des ventes pour le premier trimestre de 2020 et une augmentation selon 17%, indique le Haut-commissariat au plan (HCP).

Cette évolution serait principalement attribuable, d’une part, à la stagnation des ventes dans les « Autres commerces de gros spécialisés » et le « Commerce de gros de produits alimentaires, de boissons » et, d’autre part, à la hausse des ventes dans le « Commerce de gros de biens domestiques » et le « Commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication », précise le HCP dans une note sur les enquêtes trimestrielles de conjoncture relatives aux secteurs des « services marchands non financiers » et du « commerce de gros ».

L’emploi connaîtrait une stabilité des effectifs selon 74% des grossistes, fait savoir la même source, notant que les commandes prévues pour le premier trimestre 2020 seraient d’un niveau normal selon 70% des chefs d’entreprises et inférieur à la normale selon 26%.

Au 4ème trimestre 2019, les ventes du secteur du Commerce de gros sur le marché local auraient connu une hausse selon 38% des grossistes et une baisse selon 26 % d’entre eux, souligne le HCP, ajoutant que cette évolution serait principalement attribuable, d’une part, à la hausse des ventes dans les « Autres commerces de gros spécialisés » et le « Commerce de gros de produits alimentaires, de boissons et de tabac » et, d’autre part, à la baisse des ventes dans le « Commerce de gros d’autres équipements industriels » et le « Commerce de gros non spécialisé ».

Concernant l’emploi, il aurait connu une stabilité selon 77% des chefs d’entreprises, d’après la même source. S’agissant des stocks de marchandises, ils se seraient situés à un niveau normal selon 68% des grossistes et inférieur à la normale selon 19%, tandis que la tendance observée des prix de vente aurait affiché, quant à elle, une stabilité, selon 55% des chefs d’entreprises et une baisse selon 24% d’entre eux.

(Avec MAP)