Hassad déçoit les élues femmes

Le ministre de l’intérieur s’est montré intraitable, mardi, lors des débats, en commission, des projets de loi électorale.

Il n’est pas question pour une femme députée, élue dans le cadre de la liste nationale, de se présenter de nouveau sur la même liste. Il n’est pas non plus question d’augmenter le nombre de sièges parlementaires pour atteindre 425 afin d’intégrer 30 autres femmes parlementaires. Il faut dire que ces débats en commission qui ont duré jusqu’à 4h du matin n’étaient pas une partie de plaisir, mais les deux ministres de l’intérieur n’ont pas cédé.