Hari se rend en prison

Le célèbre champion de kick-boxing Badr Hari s’est présenté de son plein gré à la justice néerlandaise, lundi 3 avril, afin de purger le reste de sa peine, soit six mois de prison.

Le ministère public de la ville d’Amsterdam, qui a annoncé la nouvelle, n’a pas divulgué le nom de la prison où il est détenu. La justice avait condamné en 2015 la star néerlando-marocaine à une peine de deux ans de prison dont 10 mois avec suris, et ce, pour avoir agressé l’homme d’affaires Koen Everink. Il avait déjà passé huit mois en détention préventive.